PETIT HISTORIQUE DE LA VILLE :
DE L'IDEE A LA PREMIERE PIERRE

Depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale, le site était une caserne militaire française de près de trente-sept hectares. En 1992 , les militaires quittent les lieux et les cèdent à la région. Celle-ci le vend par la suite à la ville de Fribourg pour qu'elle puisse en disposer librement.

En décembre 1993 , le conseil municipal de Fribourg décide de profiter de ce terrain pour y créer un nouveau quartier d'habitation pouvant accueillir près de cinq mille habitants, planifié dans le respect de l'environnement. Dès 1994, une consultation internationale a été lancée pour produire des idées d'aménagement. C'est le groupe d'architectes KOHLHOFF & KOHLHOFF, de Stuttgart, qui gagne le premier prix. Ses propositions ont ensuite été retravaillées en coopération avec la commune.
Une société de développement communal implantée à Stuttgart est engagée par la ville de Fribourg pour l'aider à superviser l'aménagement du quartier. Il s'agit de la société KE ( Kommunalentwicklung LEG Baden-Würtemberg GmbH ), qui a également travaillé sur le projet du quartier Rieselfeld, à Fribourg. Durant cette année, les premières modifications ont lieux sur le site : dépollution des sols, démolition des premiers bâtiments, etc.

Dès 1995 , un long travail de concertations publiques est mis en place, avec la création de participation civile élargie. La commune y a investi près de 20.000 euros par an, durant quatre années, pour soutenir ce processus de discussion. Une association est reconnue rapidement comme porteuse de cette participation : le forum Vauban eV.

Les associations étudiantes ainsi qu'une initiative de coopération auto-organisée (SUSI) sont les premières à commencer les travaux. Près de quinze bâtiments datant de la période militaire sont conservés et réhabilités selon des critères écologiques et sociaux déterminés. Des zones d'habitation pour 600 étudiants, principalement en collocation, dans six bâtiments réhabilités (plus trois nouvelles constructions) sont mises en place. Quatre bâtiments ont été aménagés par l'association SUSI, qui a créé quarante-cinq appartements pour en moyenne 5 personnes par logement.

L'année 1996 fût la plus décisive pour le projet. En effet les concertations les plus importantes ont eu lieu durant cette période. Des campagnes publicitaires ( Wohnfrühling : le printemps des habitations) sont lancées pour attirer et mobiliser les futurs habitants. A cette période, les premières communautés de construction et un projet d'habitation social en coopérative GENOVA se mettent en place. Les investissements sont de plusieurs origines : entrepreneurs, investisseurs privés regroupés ou non en associations.

Le site est aménagé en 4 tranches :

•  Tranche 0 : constructions menées par l'organisation SUSI et le collectif d'étudiants. Ils ont aménagé 596 pièces d'habitation et 45 unités de logements

•  Tranche 1 : construction de 422 logements : 233 d'investisseurs privés (dont 185 par des Baugruppen ), 36 par l'association GENOVA et 153 par des promoteurs

•  Tranche 2 : construction d'environ 645 logements

•  Tranche 3 : construction d'environ 85 logements

NB : En mars 2005, la tranche 1 est en train de se finir, la tranche 2 est quasi finie et la tranche 3 est entamée. La fin de projet est prévue hiver 2006.

de l'idée a la première pierre
Contacter l'auteur
C.LEHR © 2004-2006