Les infiltrations d'air à travers l'enveloppe d'un bâtiment provoquent des courants d'air inconfortables et sont plus que préjudiciables au rendement énergétique. Une faible perméabilité à l'air de la maison permet au contraire une réduction de la consommation de chauffage et une prévention des dommages dus à l'humidité, en particulier dans les maisons à ossature bois.

La continuité de l'étanchéité à l'air doit être soigneusement étudiée dès le stade de la conception, en portant une attention particulière aux liaisons entre les éléments, aux encadrements de baies et aux pénétrations
( conduits de cheminée, canalisations,.), aux qualités des isolants, etc.

Un défaut dans l'étanchéité à l'air d'une maison passive et tout le travail d'isolation en porte les conséquences.

 
l'étanchéité à l'air
Contacter l'auteur
C.LEHR © 2004-2006